Le vendredi 12 janvier, la légende du design Marcello Gandini a reçu le diplôme Honoris Causa en ingénierie mécanique en reconnaissance de son extraordinaire capacité à innover et à révolutionner le processus de fabrication d’une automobile. Le Politecnico di Torino a décerné le diplôme Honoris Causa à ce designer automobile de renommée mondiale, qui a conçu certaines des automobiles les plus remarquables au cours de la majeure partie des six dernières décennies, car il est l’un des rares à avoir associé d’importantes solutions d’ingénierie innovantes aux processus de conception et de fabrication.

Le directeur du Politecnico di Torino, Guido Saracco, a remis le parchemin de fin d’études à Marcello Gandini après sa Lectio Magistralis, précédée de la laudatio du professeur Massimo Rossetto et de celle du professeur Giorgio Guglieri, tous deux professeurs au département d’ingénierie mécanique et aérospatiale-DIMEAS.

“C’est la reconnaissance d’un parcours qui a commencé à l’âge de 16 ans”, a déclaré Marcello Gandini dans un discours inhabituellement long et beau, “lorsque, avec l’argent qui m’était alloué pour acheter un livre en latin, j’ai acheté à la place un texte de Dante Giacosa sur les moteurs endothermiques. L’ingénierie, appliquée au design automobile, a été ma première passion et le fil conducteur de toute ma vie professionnelle”.

Pas moins de 15 des plus brillants designs de Marcello Gandini étaient exposés dans la cour de la Magna Aula, dont certains provenaient de la collection Bertone de l’Automotoclub Storico Italiano (ASI), comme l’Autobianchi Runabout de 1969 et la Ferrari Rainbow de 1976. Le président de l’ASI, Alberto Scuro, était présent parmi les plus de 500 personnes qui se sont présentées dans une salle comble, et la FIVA était invitée et représentée par le président Tiddo Bresters, le secrétaire général Gian Mario Mollar et le vice-président chargé de la communication Gautam Sen, qui était également l’un des cinq “proposants”, avec le célèbre collectionneur et passionné Alfredo Stola.